Aux prémices d’une nuit  d’été, Claude Derrez s’en est allé !

 

 

Aux prémices d'une nuit d'été,Claude Derrez s'en est allé !

Shakespeare aurait pu en ce jour intituler son songe ainsi....

 

Le Grimoire est triste.Claude,notre ami,l'enveloppe de ta gentillesse et de ton humanité va nous manquer.

Aujourd'hui nous te pleurons !

 

De Paris à Launaguet en passant par Tours tu as beaucoup voyagé.Grâce à ton amour des textes et des mots tu as étourdi nos coeurs et nos corps de théâtre et de poésie.

En 1994,peu après avoir posé tes valises de Touraine,tu crées avec quelques personnes,le "Theatre du Grimoire".Très vite,animé par une envie folle de donner du plaisir à un public au départ timide,tu mets en scène les pièces de Pinter,Pirandello et Marivaux.La touche unique du maître Claude commence à se faire connaître tant tes créations sont enrichies de ton talent !

Puis tu impulses un collectif d'artistes amateurs autour de grandes productions comme L'Atelier de Grumberg,La Mouette de Tchekhov,Les Bonnes de Genet,Le Tartuffe de Moliere...et tant d'autres.

Avec tes compositions,créations et adaptations,la troupe du Grimoire se distingue dans plusieurs festivals et même à Paris à trois reprises.Claude, tu reçois le prix du meilleur comédien dans La Mouette et celui de la mise en scène pour L'Atelier.

A Launaguet,la municipalité aménage une salle de théâtre appelée "salle Molière"pour te permettre avec ta compagnie d'exprimer ton talent d'humble metteur en scène.Les répétitions et représentations se succèdent pendant ces 18 années,ici ou ailleurs...

 

Chacun d'entre nous est accompagné de ta bienveillance et confiance pour donner à partager une oeuvre collective de qualité à un public toujours respecté.

 

Nous avons aujourd'hui une immense peine.Mais tu nous as laissé,avant de partir vers d'autres scènes,une multitude d'étoiles pour continuer,avec Marivaux, "Le Triomphe de l'Amour".

 

Salut l'artiste et merci Claude.

 

La troupe et les ateliers du Grimoire.

 

 - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -

 

Publié le 26/11/2011 03:45 | Philippe Vignon

Launaguet. L'hommage des comédiens et de la ville à Claude Derrez

 

La salle Molière accueille ce soir la première représentation de la pièce de Robert Thomas « 8 femmes», interprétée par les comédiens de la troupe du Grimoire. Une journée en forme d'hommage à Claude Derrez, créateur comédien et metteur en scène du Théâtre du Grimoire, décédé cet été.

18 années de représentations

A 11 heures, un arbre sera planté devant la salle Molière, lieu très symbolique puisque que la municipalité l'avait aménagé pour lui permettre, avec sa compagnie, d'exprimer son talent d'humble metteur en scène. Les répétitions et représentations se sont succédées pendant 18 années…

Deux spectacles

A cette occasion et en présence des élus, l'article hommage, paru dans le bulletin municipal, sera lu. Puis des comédiens du Grimoire interviendront sur les textes des différentes pièces jouées et mises en scène par cet artiste généreux.

Avant le pot de l'amitié, le Chant du Grimoire sera lui aussi interprété. La pièce « 8 femmes » sera jouée samedi soir à 21 heures et le lendemain dimanche à 16 heures.

Le prix du meilleur comédien

Une journée forte en émotion, dédiée à cet artiste, parti vers d'autres scènes et qui avec ses compositions, créations et adaptations, avait permis à la troupe Launaguétoise du Théâtre du Grimoire, de se distinguer dans plusieurs festivals, y compris à Paris, à trois reprises. Claude Derrez avait reçu le prix du meilleur comédien dans La « Mouette » et celui de la mise en scène pour « L'Atelier ».